Tutoriel photo en cm Technique du Bargello en carterie!

Bonjour!!!

On se retrouve aujourd’hui pour un petit flash back sur mon atelier technique d’Avril, nous avons joué avec une technique de patchwork appelé « Bargello »

Tout d’abord un peu d’histoire!
Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je suis ultra curieuse, non pas de commèrages 😉 mais dès qu’un sujet ou un mot m’interpelle, je ne peux m’empêcher de chercher un peu partout!
Enfant je n’avais que mon Larrousse et mon Encyclopédie Universalis (merci Papa et Mman!) … maintenant j’ai Google et consort 😉

Donc mes recherches nous mènent en Italie au Moyen Age, à Florence…
Le palais du Bargello s’appelle d’abord palais Pretorio. Il est construit au 13ème siècle
Le Bargello est un château-fort situé au centre de la ville. Le nom vient du bas latin « bargillus » apparenté à l’allemand « Burg », c’est-à-dire précisément « château, forteresse ».
C’était au Moyen-âge la résidence du gouverneur militaire chargé d’assurer l’ordre dans la ville et sa défense en cas d’attaque.
A Florence, le bargello était nécessairement choisi étranger à la ville afin d’assurer son impartialité. Cet officier a pris le nom de sa résidence habituelle.
De 1502 à 1574, le palais abrite le Conseil de justice et une prison municipale. Il adopte alors le nom de Bargello, du nom donné « au chef » des gardiens.
En 1840, on découvre dans la chapelle du palais un portrait de Dante peint par Giotto (là ça commence à vous parler 😉 )

Maintenant un peu de « cousette » 🙂
Une partie du mobilier (chaises notamment) est brodé avec un point bien particulier et on lui donne donc le nom de Bargello puis de « motif florentin ».

Quelques exemples:


On peut aussi trouvé le nom « punto unghero  » (point hongrois, peut-être après la visite d’une princesse hongroise) ou encore « punto fiamma » (pointe flamme, lié à son motif)
Pour les brodeuses/brodeurs: ce point est caractérisé par des lignes brisées dont la direction générale est horizontale. Des points droits régulièrement imbriqués les uns dans les autres donnent naissance à un motif qui se développe en vagues. Le jeu des couleurs est ici essentiel car c’est lui qui fait ressortir le motif. On travaille normalement à points comptés sur canevas monofil de diverses grosseurs, à 4 fils sur monofil 15 et à 5 fils sur monofil 14.On joue sur les combinaisons de couleurs,  on varie la longueur des points, on les décale.
On obtient alors de nombreux motifs et des effets d’optique.
A ce jour, ce point de tapisserie est toujours utilisé:


Ce point de broderie qui joue sur le « décallage » et une grande variété de couleur est ensuite appliqué au patchwork:

Et nous dans tout ça?

Et bien on va jouer aussi sur les couleurs et motifs ainsi que sur les décalage pour faire un fond de carte!

J’ai connu cette technique grâce à Joan, scrappeuse, son site est >ici< qui l’utilise pour ces fonds de carte 🙂

 

Voici deux cartes faites avec cette technique de fond:

 

Le tutos vous intéresse?

Alors voici déjà la liste du matériel pour la création du fond façon Bargello:

10 bandes de papiers colorées et/ou imprimé -choisir au moins trois couleurs différentes de 1.5cm x 15cm
Feuilles d’adhésif polyvalent (double face): coupé en deux (ou à 15cm)
Papier quadrillé
Coupe-papier
Rien de plus 😉

Et maintenant on passe au tuto en cm:

1/ choisisissez vos papiers (ça peut être le plus long!! 😉 )
et coupez 10 bandes de 1.5cm de large sur 15cm de long

2/ Ouvrez votre feuille adhésive partiellement
Vous pouvez retirer toute la protection et la repositionnez pour ne pas poser votre main dans la colle 😉

3/ positionnez vos papiers sur la colle
petite astuce: prenez appui sur la partie où ne vous retirez pas la protection (partie sous les flèches du « peel here » 😉

et remplissez entièrement votre feuille de colle en alternant bien les couleurs

4/ Positionnez horizontalement votre travail sur votre coupe papier:

et coupez des bandes de différentes largeurs.
Pour celles et ceux qui aiment les mesures précises, vous pouvez coupez des bandes de 0.5cm, 1cm, 1.5 cm et jusqu’à 2cm max

5/ Amusez vous à créer des motifs avec ces bandes en les décalant les unes par rapport aux autres,
façon pyramide inversée:

vague:

ou encore façon damier:

6/ Utilisez du papier quadrillé pour coller vos « étiquettes » bien droites

et reproduisez votre motif en collant chaque étiquette facilement puisqu’elles sont déjà encollées 😉

et voilà votre Bargello est fait:

Il ne reste plus qu’à découper le Bargello à la bonne dimension 🙂

Sur cette carte:

le Bargello est au format 9×13.35cm
la carte rouge en 9.5×13.85cm
et la base de ma carte blanche en 10.5×14.85cm

 

Alors qu’en dites-vous?

 

Autre alternative si vous êtes « pressé.e »
A l’étape 2/ ouvrez votre feuille adhésive et collez la directement sur votre papier brouillon
Puis 3/ Enlevez la protection et collez vos bandes de papier
Passez à l’étape 4 qui reste inchangé
L’étape 5 idem
Et à l’étape 6 collez votre Bargello sur votre carte « rouge » à la colle liquide

 

Je vous laisse à présent admirer les cartes réalisées par les participantes de cet atelier:

 

J’espère que ce tuto vous a plu, et plaira à vos destinataires… surtout ci-ceux sont fans de couture, broderie ou patchwork 😉

 

Le prochain atelier aura lieu le samedi 4 mai, le jour de mon vide-atelier 😉
Si vous souhaitez y participer, envoyez moi un message: greusardsandrine@hotmail.fr 😉

 

Je vous souhaite une belle journée créative
Sandrine

J’anime vos ateliers sur Besançon et alentours, vous aide dans la création de vos faire-parts ou autres projets papier, m’occupe de vos commandes et de leur suivi partout en France, et vous propose une activité rémunérée à gérer en toute liberté!!

logo-demo-papier-ciseaux-et-cielogo-contact-papier-ciseaux-et-cielogo-boutique-en-ligne-papier-ciseaux-et-cie